Les Âpres Monts

Les coordonnées GPS des aires de stationnement :

  • Gorges d'Apremont, l'Envers, Sablons, Butte aux Dames : Point GPS : 48.440565,2.624305

  • Désert d'Apremont - Clair Bois : Point GPS : 48.445376,2.637148

(Pour retrouver le point GPS sur Google Maps, surligner les coordonnées puis cliquer dessus avec le bouton droit de la souris, et choisir : Rechercher sur Google).

APREMONT OUEST - Coordonnés du site : 48.437314, 2.625062

  • Blanc E2

  • 9 à 12 ans

  • 30 numéros

  • 2021

Créé par Michel Coquard en 1982, ce circuit a enfin été repris après plusieurs années d'abandon, à l'initiative de Hervé Béranger en 2021, aidé pour les travaux de brossage par de nombreux amis du Caf de Fontainebleau. En réalité, il s'agit plus d'un nouveau circuit pour des enfants à partir de 9 ans du fait des nombreuses modifications apportées pour gommer les défauts de l'ancien tracé qui ont favorisés son abandon. Néanmoins, comme, il se déroule en longueur, l'encadrement bien surveillé des enfants en groupe, exige la présence d'un bon nombre d'adultes (Un pour trois enfants au mieux). Autrement dit, il est plutôt adapté pour l'accompagnement en famille des enfants qui ont déjà pratiqué l'escalade (Chaussons type ballerine recommandés bien que non indispensables).

  • Orange modéré

  • Type montagne

  • 46 numéros

  • 2011

Créé par Pierre Mercier en 1953 ce circuit « historique » de type montagne a été repeint par Jacky Guinot en 2011. Peu fréquenté.

  • Rouge modéré

  • 40/52 voies

  • Igp : 68/98

  • Igi : 7,3

  • 2019

Créé en 1977 par P.Berger et J-J.Naëls, il a été bonifié de quelques passages en 1988 par le second, en abandonnant cependant quelques passages sensibles ou exposés comme Noir Dessein, la Vessie et Hiéroglyphe. Ce circuit a été entièrement redessiné en 2019 avec de nombreux abandons et autant de nouveautés par P Leduby et JJ Naels (les voies les plus difficiles (12 voies en 6a et plus) ont été mises en "bis" pour un ensemble TD sup.

https://a66e7b55-a-62cb3a1a-s-sites.googlegroups.com/site/topobleau/escalades-bleau/Foret-domaniale-de-Fontainebleau/Les-Apres-Monts/Fontainebleau-Apremont-ouest-Rouge-mod%C3%A9r%C3%A9-2020.png?attachauth=ANoY7cq1Na9be4P1leZSv-l1Woux411n8tygIkrYGwopF1mlPMhQtUK4H4BS0jYiThOWhgk7WXPd69U0TMufr23wMWxh14D6-a00_yICcnIZY-5W507L5OgtpS_GRuBxg-uiX0ldsRM0pCkEPAUKqOPxJf4Fsd5J0u51VXJCvsDWkGIzJ3iVhhFwwCsO2HRiJqjRG-e3dMCsek-cMSXVpO8z6agiw9G1vgUUrPyoBtEp6pvF0Tg5QC3E9rN-ywC8Z2dc8zfBdxw5Ntu_dFwkGLmcK8xIWL0J3cWIl5Dywb3OwA15mRMdkZxG2e7QZjyuj2kSNr1PwtRWsx9JzRnxyQdfdwhsTtqgx3kW4fz5IoxHOgjfDR0wrnY%3D&attredirects=0

LES GORGES D'APREMONT - Coordonnés du site : 48.435927, 2.627894

  • Jaune sévère

  • 42 numéros

  • 2010

Créé par F et J Montchaussé. Quelques voies trop difficiles pour la couleur.


  • Vert

  • Type Montagne

  • 42 numéros

  • 2015

Créé par Pierre Mercier en 1952, ce beau circuit de type montagne avait fini par disparaître faute de maintenance. Il n'était plus fréquenté du fait que certaines voies sont devenues lustrées « par les grosses »... Considérant, cela, Georges Tsao a repensé le circuit lorsqu'il l'a repris en 2015, ainsi quelques lignes ont été abandonnées remplacées par de nouvelles. Du coup, il est redevenu plaisant à suivre à condition de maîtriser l’escalade dans le niveau orange-bleu car parfois exposé.

  • Bleu modéré

  • 44 numéros

Créé par M.Fédoroff et P.Nédelec, ce circuit est appelé par les initiés « L’Outremer ».

  • Bleu sévère

  • 39 numéros

  • 2011

Créé en 1981 par JP Lebaleur, C Pétrof et P Cairola, ce circuit est connu sous le nom « Le Bleu Baltique ». Repris par Georges Tsao en 2011.

  • Rouge modéré

  • 32 numéros

  • 2011

Dites « La fraise écrasée » cette piste créée en 1956 par François et Robert Sennelier était à l'époque le circuit le plus difficile du "Grand Fontainebleau", ou comme dit avec humour dans un article parut dans la revue du CAF Paris Chamonix " l'un des plus durs du monde", sachant que le circuit d'escalade était spécifique à Fontainebleau, c'est à dire qu'il n'y en avait probablement aucun ailleurs. Cet événement inspira quelques "grands noms" de l'alpinisme qui créèrent à leur tour des circuits de " hauts niveaux ". Il a été repeint par Georges Tsao en 2011.

  • Rouge sévère

  • 46 numéros

  • 2015

Créé par Jacques Reppelin, ce circuit a été repris et étoffé en 1979 par Lucien Guilloux et Jo Montchaussé. Trouvé presque effacé, il a été entretenu avec quelques modifications en 2015 bien qu'il soit peu suivi aujourd'hui.

  • Saumon

  • niveau TD inf

  • 74 numéros

  • 2015

Créé par Jacques Reppelin et Pierre Porta en 1964, ce circuit remarquable et long n’est plus guère fréquenté aujourd’hui. Pourtant, parvenir à l’enchaîner sans but est une réussite personnelle qui ne s'oublie pas. Il a été repeint succinctement en 2015 par Georges Tsao mais reste difficile à suivre et certaines voies sont à brosser pour ceux qui veulent le parcourir intégralement.

  • Bleu clair

  • niveau ED inf

  • 35 numéros

Créé en 1980 par Robert Mizrahi. En cours de disparition, beaucoup de voies sont abandonnées.


  • Blanc

  • niveau ED

  • 14 numéros

  • 2015

Ce circuit de 14 numéros a été créé par L Guilloux et J Montchaussé en 1979. Il a été repeint en 2015.

Le célèbre Éléphant de Barbizon.

DES BISONS FUTÉS

Au environ de 1820, sur les pavés bombés de la rue centrale du village de Barbizon traversa une drôle de petite procession de « Bisons ». Chacun avec un chevalet prisonnier sous leur bras. Venant de Chailly-en-Bierre, ou de la capitale, ces hommes - à la barbe pléthorique et aux cheveux hirsutes, portant sur le dos, suivant une antique tradition de l’artiste maudit, des manteaux élimés tant ils étaient démunis - faisaient partie des premiers peintres paysagistes qui osèrent peindre en " plein air " la nature dans sa beauté originelle : la vraie sans en rajouter. Les gorges d’Apremont, au delà de l’Allée des Vaches la nature y était assez sauvage et belle pour devenir la source d’inspirations poétiques car ces peintres étaient toutefois des romantiques. Cependant peindre les rochers sous l’ombrage d’un gros chêne tortueux est un exercice très difficile, si bien qu'il leur fallut bien des études pour parvenir à capter et à reproduire les lumières subtiles et tragiques des scènes forestières et champêtres représentés dans leur réalité. Evidemment à force de peindre la beauté délicate et fragile de la forêt, les artistes de Barbizon se mirent à l’aimer comme une part d’eux mêmes : les œuvres exposées dans les salons ayant contribué à leurs renommées mutuelles. Aussi pour s’opposer au risque de saccage des plus beaux sites par les exploitants de la forêt, les peintres profitant de leur influence, contribuèrent à la reconnaissance des lieux. Et c’est ainsi que des « séries artistiques » furent créées en 1853. Celles ci ayant pour but de soustraire ces quelques parcelles de la forêt à l’exploitation économique et de les laisser à l’évolution naturelle. Elles furent les premières réserves naturelles officiellement créées à travers la planète.

APREMONT BIZONS - Coordonnés du site : 48.434982, 2.623407

  • Blanc E2

  • âge : 9 à 12 ans

  • 39/47 voies

  • 2020

Créé par Alain Vinouse en 1995, ce circuit est parfaitement adapté au groupe de classe. Il a été entretenu en 2020.



  • Jaune sévère

  • 53/58 voies

  • 2022

Projet du circuit jaune présenté et préparé par Jacky Guinot et Didier Barchietto avec le renfort de quelques amies et ami. Une demande de création vient d'être demandée via le site du Cosiroc. Voici la présentation des auteurs : " Le cheminement suit d'abord celui du circuit orange, va chercher quelques belles voies dans le secteur proche de l'arrivée du rouge, revient dans la zone des dernières voies du orange, puis descend vers le thalweg en exploitant les blocs de la zone de la boucle rouge entre les R18 et R28. L'arrivée se situe sur le bloc du 22 rouge. Ci-joint, la liste des voies conforme au balisage sur le terrain, à la date du 10/03/2022. Nous estimons à PD+ la cotation d'ensemble du circuit. Toutes les voies sont actuellement grimpables, même si un complément de brossage peut être utile sur certaines d'entre elles (ça ira mieux après quelques averses !). Sur les voies récemment brossées, certains grattons peuvent être fragiles. Donc, prudence. Nous sommes bien sûr preneur des observations que vous nous ferez ".

  • Orange sévère

  • 48 numéros

  • 2004

  • Créé par Jean Pillot et Hugues Canal en 1992.


  • Bleu modéré

  • 36 numéros

  • 2012

Année 60, il existait déjà un circuit vert AD (quel auteur ?). En 1973, Daniel Lecointe trace dans le chaos classique un circuit Bleu de 17 numéros très intéressant. Durant l’année 1973, Pierre Manuel reprends le parcours vert AD et le bleu D et en fait un long parcours qui s’étale sur tout le massif. Puis durant l’année 1980, ce bleu est retracé en rouge par un club de l'FSGT (Plus tard, en 1992, une demande est faite au COSIROC et à ONF pour modifier le tracé du rouge avec adjonction de nouvelles voies afin de durcir le circuit et le rallonger, et le projet est accepté, avec demande en retour d’abandonner la deuxième partie... On reprit donc la première partie du rouge pour en faire le circuit rouge TD que l'on connait aujourd'hui sans dépasser la limite définie. Mais peu après, Jean Pillot alors membre du cosiroc ne consentant pas à abandonner les anciennes voies "remarquables" de la deuxième partie, entreprend de créer un nouveau circuit bleu "sans numéro" qui a la caractéristique de pouvoir être parcouru sans poser pied au sol. Ce circuit connu peu de visiteurs et l'on crut que son insuccès provenait du fait qui n’y avait pas de numéro. Alors on le numérota mais le succès ne vint pas pour autant. 2022 : état général: de nombreuses voies sont actuellement moussues donc guère faite.

  • Rouge modéré

  • 43/53 voies

  • 2015

  • Réalisé par Hugues Canal et Jean Pillot, à partir d’un ancien tracé rouge abandonné, lui même issus d'un long circuit bleu D créé par D Lecointe du RSCM (voir note ci-dessous), ce circuit très hétérogène et un peu fastidieux (voies allant du 3c au 6b+) mériterait d'être repris et entretenu. En effet, il montre des signes d'abandon et certaines voies ne sont guère parcourues.

Eric dans L'Aube. Un beau bleu méconnu situé à Apremont Bizons

Jean-Yves s'escrime à vouloir tenir dans ses mains les prises sans relief crochant de Antimatière. Un hors piste situé à Apremont - La Butte aux Dames.

APREMONT - BUTTE AUX DAMES - Coordonnés du site : 48.438564, 2.622407

  • Jaune modéré

  • 50/56 voies

  • Igp : 104/118

  • Igi : 4.6

  • 2021

Créé par Jacky Guinot et Didier Barchietto en 2021 ce circuit est devenu rapidement populaire du fait de sa qualité. Il convient aussi bien aux grimpeurs d'expérience qu'aux débutants accompagnés.

  • Orange sévère

  • 38 voies

  • Igp :

  • Igi :

  • 2020

Créé sans l'accord préalable de l'ONF en 2014, ce circuit a été amendé peu après par son créateur à la demande de la commission d'escalade tenue alors par la FFME 77 qui a négocié son officialisation, mais il reste toujours difficile à suivre en particulier la deuxième partie car d'un cheminement complexe "pour tout mettre". Moralité " on en loupe ". Il a été entretenu avec des modifications de détail en 2020. Les rochers sèchent bien après la pluie.

  • Bleu modéré

  • 44 voies

  • Igp :

  • Igi :

  • 2014

Créé sans l'accord préalable de l'ONF en 2014, ce circuit est vite devenu très populaire, ce qui a été considéré lors de la négociation avec l'ONF pour le garder ainsi que l'orange et le noir. (en échange des vieux circuits jaune et orange quasiment disparus du désert d'Apremont situés du côté du Chemin de la Chouette).


  • Noir

  • 40 numéros

  • 2013

Créé également sans l'autorisation de l'ONF en 2012, ce circuit d'un niveau globale TD était alors très hétérogène puisque la difficulté des voies allaient du 4c au 6c. Pareil, à la demande de la commission d'escalade tenue alors par la FFME 77 qui a négocié aussi son officialisation, de nouvelles voies ont été inclus apportées par divers contributeurs. Mériterait d’être repris en rouge en rééquilibrant le niveau moyen avec la piste bleue. Certaines voies hautes commencent à se reverdir.

ENVERS D'APREMONT - Coordonnés du site : 48.439161, 2.632780

  • Jaune sévère

  • 50 numéros

  • 2022

En remplacement d'un vieux circuit "Jaune" tracé en 1970 par la section FSGT montagne de Villeneuve Le Roi, ce circuit réalisé en 1999 par une équipe de volontaires dirigée par Jean-Yves Derouck, est de type montagne. Il a été entretenu en 2013, puis en 2022 avec quelques petites modifications.

  • Orange modéré

  • 45 numéros

  • 2013

Créé en vert par Louis Louvel, il a été repris et prolongé en orange en 1977 avec 60 numéros. Mais ensuite abandonné depuis longtemps, il a été amendé par J.Y Derouck en 1999.


  • Rouge modéré

  • 50 numéros

  • 2013

Créé par Jacques Batkin en 1961, ce circuit a été repris par Jean-Yves Derouck en 1999 avec ajout de nombreuses variantes de niveau supérieur.

DESERT D'APREMONT - Secteur Clair Bois - Coordonnés du site : 48.436955 2.644060

  • Jaune pondéré

  • 29 voies

  • Igp : 61

  • Igi : 3.3

  • 2020

créé par André Schlub en 1968, ce circuit isolé, conçu "à l'ancienne" pour l'entraînement à la montagne, a été repris par J-C Beauregard, en 2000 sans autre entretien depuis. Constatant son usure et l'absence de fréquentation, Pascal Etienne a pris l'initiative de créer carrément un nouveau circuit jaune mit au point avec la participation de Jean-Jacques Naels. La peinture a été effectué d'ailleurs par le premier.

https://a66e7b55-a-62cb3a1a-s-sites.googlegroups.com/site/topobleau/escalades-bleau/Foret-domaniale-de-Fontainebleau/Les-Apres-Monts/2019-D%C3%A9sert-dApremont-secteur-Clair-Bois-jaune-mod%C3%A9r%C3%A9.png?attachauth=ANoY7cpOH7uiTwu-reBYvNw1hl8dhvZWiE5VRFLNun3cyz2Onop5tVSu_OEBwpCkeWBYQ5H-LW5ZR_fHCCWIU-6dBLvLh-VMe5fPFd9Ztp-HQRM-eiUF3g37UELRSFFafzjYHbHE7z9GFwbrFchuFObvs7w0Ycq2ts0a4iw5Ne-SnW_vKX8LqwqIRz91-w-kkTPq4qzv8HOV1b2zUoRXqDNszzgo0keeuh_Fu9iyoOSU9gsLIZ1FEcYGpBZhHW2WBJ9BBXYHJrkq_NvDlevKCW_gBbFhPm_dIjreAD8MYRVXTYEVMokWIWtDuxFwRQjynsgamqRT4u4dFrVP8d57R-M80iKFRBwWpNFB_a-9GAXSLU12FscauGM9f62SWdQjTk_ZZNmbNTx1&attredirects=0
  • Orange modéré

  • 30/34 voies

  • Igp : 58/69

  • Igi : 3.1

  • 2021

Ce circuit préparé en 2020 par Pascal Etienne et Jean-Jacques Naels a été peint un an plus tard par le premier.

DESERT D'APREMONT - Pignon 136 - Coordonnés du site : 48.435698, 2.649193

  • Bleu modéré

  • 28/32 voies

  • Igi : 3.1

  • Igp : 53/62

  • 2022

Créé par Jean Pillot en 1989, ce circuit hétérogène néanmoins intéressant et tranquille a été régulièrement entretenu par Jacky Guinot. Comme le site est aérés, les rochers sèchent bien après la pluie. Les voies ont été rebrossé en janvier 2022.

  • Orange modéré

  • 35/41 voies

  • Igi : 1.9

  • Igp : 70/84

  • 2017

A proximité du Bleu, créé par André Schlub en 1969, ce circuit a été repris en 1990 par Jean-Pillot qui l'a notablement modifié. Il a été de nouveau repris avec trois nouveaux changements de voies en 2017. Il est globalement fait avec du tout venant, c'est à dire faire une voie de tout bloc. Résultat, à par sur quelques voies, pour le reste on ne grimpe pas, on s'ennuie.

DESERT D'APREMONT - Secteur Les Chouette - Coordonnés du site : 48.435845, 2.643231

  • Orange modéré

  • 46/56 voies

  • 2021

Projet de circuit en remplacement du vieux circuit jaune d'Alex Schlub abandonné depuis 30 ans.

La Mode en 1908...

Cliquer sur l'image pour savoir quels sont les conseils vestimentaires que l'on donnait aux femmes qui partaient faire une ascension en montagne... A l'époque, soit en 1905, le CAF comptait dans ses licenciée qu'une seule ascensionniste...


A PROPOS DES COTATIONS...

« Les cotations sont le plus souvent données sur la base d’une moyenne pondérée de plusieurs estimations de difficulté venant de grimpeurs de divers niveaux. En effet, il y a tant de paramètres flottants comme la taille et la souplesse du grimpeur, l’adhérence du moment, l’usure des prises, la grosseur des doigts qui compliquent où facilitent l’exécution d’un passage, qu’il est impossible qu’une cotation fasse l'unanimité, donc soit juste. Surtout, que cette estimation est toujours pressentie en se référant à d’autres passages de même ordre, et que cette référence est en fin de compte si suggestive que l’on peut la perdre si on ne la recale pas régulièrement sur des lignes classiques repères. (Ce qui implique, qu’avant de toucher à une cotation, comme il est possible de le faire avec plus ou moins de sérieux et sincérité sur certains sites, il faudrait avant tout accumuler d’abord des passages, donc de l’expérience, jusqu’à parvenir à ressentir au bout de ses doigts l’échelle de cotation propre aux blocs de Fontainebleau). Quoiqu’il en soit, la cotation donnée ici est à notre sens une simple indication du niveau probable de performance, car il nous semble que ce qui compte de prime abord, c’est le passage pour lui-même, les gestes d’escalade qu’il suggère, son élégance. Mais, il est possible que l’on découvre aussi quelques cotations erronées, et manifestement si éloignées d’une moyenne vraisemblable, qu’en dépit du calme légendaire du grimpeur, elles parviennent à en scandaliser. Dans ce cas, il y a qu'une seule solution, biffez et remplacez les par celles que vous estimez justifiées ».